FANDOM


The Legend of Zelda: Majora's Mask (ゼルダの伝説 ムジュラの仮面, Zeruda no Densetsu: Mujūra no Kamen?), développé par Nintendo, est sorti en 2000 sur Nintendo 64. Le jeu a été par la suite réédité sur Nintendo GameCube en 2003, disponible sur un disque bonus vendu avec la console, et sur la console virtuelle de la Wii le 3 avril 2009. Sixième opus de la série des The Legend of Zelda, ce jeu fait suite à The Legend of Zelda: Ocarina of Time, sorti en 1998 sur Nintendo 64. Majora's Mask s'est vendu, dans le monde, à 3.3 millions d'exemplaires.[1]À noter que sur Nintendo 64, le jeu requiert l'utilisation de l'Expansion Pak.

DescriptionModifier

Majora's Mask reprend les graphismes de son prédécesseur Ocarina of Time, légèrement améliorés grâce à l'Expansion Pak. Le système de jeu est identique. On y retrouve de nombreux éléments déjà présents dans Ocarina of Time.

Des nouveautés ont fait leur apparition, comme par exemple l'horloge en bas de l'écran qui indique l'heure et le jour. Il y a aussi le Journal des Bombers, qui contient des missions à réaliser, de nouveaux objets comme la Boîte à Images. La grande nouveauté du jeu, ce sont les masques (voir le sous-chapitre correspondant). Link peut utiliser des objets qu'il ne pouvait utiliser étant enfant dans Ocarina of Time, comme l'arc ou le grappin. Il peut aussi chevaucher Epona.

Le titre du jeu signifie le Masque de Majora. Ce masque possède des pouvoirs très mystérieux. Il a été dérobé par un lutin appelé Skullkid au vendeur de masque du jeu. Depuis il sème le trouble sur le pays ( appelé Termina ).

Comme dans Link's Awakening, le but n'est pas de sauver la princesse Zelda. Ici, on la retrouve uniquement dans l'introduction lorsqu'elle donne l'Ocarina du temps à Link.

Le jeuModifier

L'histoireModifier

L'histoire se situe directement à la suite de celle de Ocarina of Time. Après une longue et périlleuse bataille contre l'infâme Ganondorf, Link décide de se lancer dans une quête personnelle, au bout de laquelle il trouvera "un véritable ami" - Ce concept d'amitié reviendra sans cesse au cours du jeu, et sera d'ailleurs la clef qui permettra à Link d'obtenir le masque ultime auprès des enfants masqués autour de l'arbre lunaire (ces enfants sont très curieux, et se demandent ce que signifie le sens du mot "amitié"). Alors qu'il parcourt la forêt avec sa jument Epona, il est attaqué par SkullKid, un enfant de la forêt, qui porte un étrange masque. Aidé par deux fées, Taya et son frère Tael, celui-ci subtilise l'Ocarina du Temps de Link ainsi que sa jument, Epona. Link décide de se lancer à sa poursuite et se retrouve dans un pays inconnu nommé Termina. Malheureusement, Skull Kid a lancé une malédiction sur Link et le monde. Link est devenu une peste Mojo, et une gigantesque lune au visage effrayant menace de s'écraser sur Termina dans 3 jours. Grâce à l'Ocarina du Temps, Link pourra revivre autant de fois qu'il le veut ces 72 heures et devra trouver un moyen de ramener Skull Kid à la raison. Son but dans cet opus sera de réunir les quatre géants, situés à quatre endroits différents de Termina (au Nord, au Sud, à l'Est et à l'Ouest, ou au Marais, à la Montagne, dans l'Océan et au Canyon) pour réussir à stopper la chute de la lune.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard